Logo Nautilus Plus Noir et blanc
UltimeFit, La plateforme d'entrainement en ligne Trouver un gym Promotions Me connecter EN
Services aux entreprises
Essai gratuit
M’ABONNER
Icone abonnement
MENU

LE BLOGUE Nautilus Plus

Menu blogue

Les « super aliments »: 3 pièges à éviter

23 janvier 2019 - Par Nautilus Plus

Temps de lecture 3 minutes

  1. Le piège de la simplification

Le piège de la simplification est commun et malicieux. Il nous fait rêver d’une solution facile et pratique. Malheureusement, des commentaires tels que « boire du vinaigre de cidre vous fera perdre du poids » sont souvent basés sur une note de vérité (et des fois pas du tout) mais sans nécessairement être fondés sur de vraies données scientifiques.

Il est également commun pour les journalistes de prendre une petite partie de la conclusion d’une étude et de rendre le tout plus alléchant au grand public en écrivant l’information de manière sensationnelle.

Il peut être vrai que certaines études démontrent qu’un aliment quelconque peut avoir des propriétés intéressantes. Il peut même, bien sûr, nous apporter certains bénéfices. Mais attention! On ne devrait pas se fier à un seul aliment pour régler tous nos soucis comme par magie.

  1. Le piège de la généralisation

baies de goji

Il est vrai que certains aliments ont des propriétés intéressantes. Mais ceci ne nous donne pas carte blanche pour manger n’importe quoi par ce que l’aliment en question est dans la liste d’ingrédient.

Un exemple parfait serait un gâteau avec baies de Goji. Les baies de Goji, sont considéré comme un super aliment, puisqu’elles ont une forte teneur d’antioxydants. Par contre, que les baies de Goji se présentent dans les ingrédients ou non, un gâteau reste un gâteau! Vous ne mangeriez pas nécessairement un gâteau au chocolat tous les jours, non? Et bien un gâteau aux baies de Goji, non plus.

  1. Le piège de l’exagération

remi-yuan-560058-unsplash

J’aime bien utiliser les noix comme exemple pour ce point. Oui, les noix ont une multitude de propriétés très intéressantes et peuvent absolument être incluses dans une alimentation équilibrée. Par contre, celles-ci sont particulièrement caloriques.

Il ne faut pas oublier que l’on peut manger trop d’une bonne chose.

  • Est-ce que quelqu’un pourrait manger trop de saumon? Oui.
  • Est-ce que quelqu’un pourrait manger trop de fruits? C’est possible.

D’où l’importance d’apprendre à écouter ses signaux de faim et de satiété (le signal qui nous indique que nous avons comblé notre faim).

En résumé, si vous lisez qu’un aliment pourrait vous apporter certains bénéfices et que vous aimeriez l’introduire à votre alimentation je vous encourage à le faire (dans la mesure où celui-ci est sécuritaire). Il est fort probable que vous allez en tirer quelque chose de positif. Mais attention:

  1. Ne mettez pas tous vos espoirs dans un seul aliment « magique ».
  2. Ne mangez pas n’importe quel produit tout simplement parce qu’un aliment quelconque se présente dans la liste d’ingrédient. Analysez le produit en sa totalité.
  3. Ne vous permettez pas d’exagérer vos portions tout simplement parce que quelque chose est considéré «bon pour la santé».

Pour continuer votre lecture sur les pièges à éviter, je vous invite à lire l’article « 3 pièges de marketing à éviter ».

À vos fourchettes!

Les « super aliments »: 3 pièges à éviter est un billet publié par Nautilus Plus. Le blogue Nautilus Plus vise à aider les gens dans leur cheminement de mise en forme à travers des articles sur l'entraînement, la nutrition, la motivation, des exercices et des recettes santé.
Tous droits réservés © Nautilus Plus 2019

Articles de la même catégorie

5 recettes déjeuner idéales pour la fête des mères!

Peut-on développer sa masse musculaire en étant végétarien?

Top 5 collations pré-entraînement par excellence!

Peut-on prévenir le diabète par l’alimentation ?

Incription à l'infolettre

INFOLETTRE

Icon emplacement

RÉSEAU DE GYMS AU QUÉBEC

TROUVER UN GYM
Icon entrainement

PASSEZ NOUS VOIR

DEMANDER MON ESSAI GRATUIT