Logo Nautilus Plus Noir et blanc
UltimeFit, La plateforme d'entrainement en ligne Trouver un gym Promotions Me connecter EN
Services aux entreprises
Essai gratuit
M’ABONNER
Icone abonnement
MENU
LE BLOGUE Nautilus Plus
Menu blogue

Les pires erreurs à éviter en entrainement cet été

31 mai 2018 - Par Karine Larose, M.Sc.

Temps de lecture 5 minutes

 

1- Prendre une pause de l’entrainement, parce que c’est l’été

Erreur monumentale numéro 1! Évitez de cesser complètement votre entrainement pendant l’été. Pourquoi ?

  • Les gains au niveau cardiovasculaire peuvent rapidement chuter lorsqu’on s’arrête. En seulement 1 mois, le Vo2 max, soit le débit d’oxygène maximal que l’organisme peut absorber pour subvenir à ses besoins lors d’un effort physique, peut chuter drastiquement dans le premier mois d’inactivité physique.
  • Après la capacité cardiovasculaire, ce sont la masse musculaire et la force qui s’atrophient. Chez les athlètes, on peut voir une diminution de la densité musculaire d’environ 6% après 3 semaines.

Vous pouvez toutefois viser le maintien de vos acquis. Ce qui signifie que vous êtes mieux de réduire votre fréquence hebdomadaire mais de maintenir cette régularité plutôt que de cesser complétement.  Demandez conseil auprès de votre entraineur personnel afin qu’il vous guide sur la fréquence idéale et la nature des entrainements à conserver.

Autre raison non-négligeable pour maintenir votre assiduité cet été: la routine d’entrainement que vous avez réussi à établir et à intégrer doit être maintenue. Ce serait dommage de devoir recommencer à zéro!

2- S’hydrater avec une boisson sportive

Cet été, particulièrement si vous vous entrainez dans un environnement chaud et humide, vous pouvez avoir le réflexe de prendre des boissons pour sportifs, du genre Gatorade. Elles contiennent beaucoup de sucre et ne sont pas nécessairement santé. La majorité des gens qui vont au gym n’ont pas besoin de ces boissons. L’eau suffit amplement pour des séances qui durent 60 minutes ou moins.

Il est toutefois important de s’hydrater. Comme on transpire pendant une séance, on doit refaire ses réserves après mais aussi boire de petites gorgées pendant. Car une déshydratation peut mener à de la fatigue, des crampes, des maux de tête et des étourdissements. Elle peut même contribuer aux courbatures musculaires. Assurez-vous donc de boire de l’eau pour étancher votre soif et récupérer plus rapidement.

3- Faire du vélo ou aller jogger dehors à la place de mon entrainement

Bien que la course et le vélo soient d’excellentes idées, ceux-ci travaillent votre système cardiovasculaire et ne seront pas suffisants pour maintenir votre masse musculaire.

Rappelez-vous que la masse musculaire contribue à bruler un plus grand nombre de calories par jour, et ce même au repos! En poursuivant votre entrainement musculaire tout au long de l’année, vous continuez à profiter des nombreux bénéfices associés.

D’autre part, comme la température est imprédictible, offrez-vous l’option de compléter vos entrainements cardiovasculaires en salle lors des jours de pluie ou de grandes chaleurs accablantes. Vous prévoyez un voyage à l’extérieur, voici quelques trucs pour poursuivre l’entrainement en vacances.

4- Attendre en septembre, car il est trop tard pour être prêt pour l’été

D’abord, il n’est JAMAIS trop tard pour se mettre en forme et le plus tôt vous vous y mettrez, le plus tôt vous profiterez des bienfaits associés! Ce n’est certainement pas en « attendant en septembre » que vous vous rapprocherez de votre objectif de mise en forme. En faisant des efforts maintenant, les résultats viendront plus rapidement et le « retour en septembre » se fera tellement plus facilement. Comme le proverbe le dit si bien «Ne remettez pas à demain ce que vous pouvez faire aujourd’hui! Pour vous aider à commencer, voici un programme court et efficace à faire cet été.

bbq

5- Abuser de l’alcool et de la malbouffe, des BBQ et compagnies

Attention! C’est facile d’entrer dans ce cercle vicieux pendant l’été : « On mange moins bien. On abuse de l’alcool. Ce qui fait en sorte que notre niveau d’énergie diminue et qu’on n’a plus la motivation pour aller s’entrainer. » Toutefois, à l’inverse, « compléter un bon entrainement motive à manger sainement, ce qui incite à poursuivre ses bonnes habitudes. »

Je ne dis pas de vous priver, mais plutôt de ne pas abuser. Il y a des façons de manger et boire léger tout en faisant le party.

Bref, continuez à prendre soin de vous cet été et visez plutôt le maintien de vos acquis si vous avez moins de temps pour vous entrainer. Bon été!

 

Références :

https://europepmc.org/abstract/med/16404450

http://4h.okstate.edu/events-and-activities/state-events-activities/roundup-notebook/NutritionfortheAthlete.pdf

https://www.quora.com/How-quickly-does-fitness-depreciate-For-every-day-off-for-example-what-percentage-of-your-overall-fitness-level-decreases/answer/Bart-Loews#lACJd

 

 

Les pires erreurs à éviter en entrainement cet été est un billet publié par Nautilus Plus. Le blogue Nautilus Plus vise à aider les gens dans leur cheminement de mise en forme à travers des articles sur l'entraînement, la nutrition, la motivation, des exercices et des recettes santé.
Tous droits réservés © Nautilus Plus 2018

Articles de la même catégorie

Quel type de yoga est fait pour vous?

Erreurs les plus fréquentes à l’entrainement

Gain de masse musculaire : 5 facteurs de réussite

Qu’est-ce que la pliométrie?

Incription à l'infolettre

INFOLETTRE

Icon emplacement

RÉSEAU DE GYMS AU QUÉBEC

TROUVER UN GYM
Icon entrainement

PASSEZ NOUS VOIR

DEMANDER MON ESSAI GRATUIT