Logo Nautilus Plus Noir et blanc
UltimeFit, La plateforme d'entrainement en ligne Trouver un gym Promotions Me connecter EN
Services aux entreprises
Essai gratuit
M’ABONNER
Icone abonnement
MENU

LE BLOGUE Nautilus Plus

Menu blogue

L’alimentation nordique

11 août 2017 - Par Nautilus Plus

Temps de lecture 3 minutes

Après la diète méditerranéenne, c’est l’ alimentation nordique, aussi appelée scandinave ou boréale, qui suscite l’attention pour ses bénéfices pour la santé.

Il réduirait les risques de maladies cardiovasculaires, il abaisserait la pression artérielle, il diminuerait le taux de cholestérol LDL (« mauvais » cholestérol) et il augmenterait le taux de cholestérol HDL (« bon » cholestérol). Il entraînerait aussi la diminution de certains marqueurs inflammatoires liés aux maladies cardiovasculaires et au risque de diabète de type 2. De plus, plusieurs des aliments composant ce type d’alimentation contribuent à la santé de notre microbiote.

Popularisé au Danemark, ce mode d’alimentation met l’accès sur les produits locaux et les aliments du terroir scandinave. Il comprend une abondance de produits végétaux, des produits de la mer et des lacs, des aliments du terroir. Il comprend moins de viande et privilégie le gibier. Il valorise aussi la simplicité dans la cuisine et dans la vie de tous les jours.

Puisque le Québec partage le même type de climat que les pays scandinaves, il serait avantageux de redécouvrir des éléments de notre alimentation traditionnelle pour le bien de notre santé et de l’économie locale. Une délicieuse façon d’allier gastronomie, santé et développement durable.

Aliments vedettes de l’alimentation nordique

Légumes

  • Légumes racines : topinambour (un excellent prébiotique), pomme de terre, betterave, carotte, navet
  • Légumes crucifères : chou-fleur, brocoli, chou
  • Légumes verts feuillus : chou frisé, épinards
  • Légumes sauvages : champignons sauvages, tête de violon

Fruits

  • Petits fruits : canneberge, bleuet, fraise, framboise, camerise. Ils sont riches en polyphénols, qui, en plus de leur pouvoir antioxydant, auraient un effet prébiotique et favoriseraient la santé de notre microbiote.

Produits céréaliers

  • Grains entiers : seigle, avoine et orge. Ils sont riches en fibres solubles, bénéfiques pour notre santé intestinale.

Viandes et substituts

  • Légumineuses : Haricots, lentilles. Excellentes sources de fibres, elles remplacent avantageusement la viande dans nos repas.
  • Produits de la mer et des lacs : maquereau, truite, sardine, anchois et hareng. Ils sont riches en bons gras tels que les oméga-3.
  • Gibiers : wapiti, lièvre, gibier à plumes. La viande est consommée avec parcimonie et le gibier est favorisé. À noter que les viandes sauvages sont plus maigres que celles d’élevage.

Matières grasses

  • Huile de canola: Riche en gras mono-insaturés, elle contient plus d’oméga-3 que l’huile d’olive.

Essayez nos recettes de :

 

L’alimentation nordique est un billet publié par Nautilus Plus. Le blogue Nautilus Plus vise à aider les gens dans leur cheminement de mise en forme à travers des articles sur l'entraînement, la nutrition, la motivation, des exercices et des recettes santé.
Tous droits réservés © Nautilus Plus 2017

Une séance avec une nutritionniste vous aidera à progresser!

Définissons ensemble vos objectifs nutritionnels et obtenez les conseils d’un expert!

Prendre rendez-vous avec une nutritionniste

Articles de la même catégorie

Peut-on prévenir le diabète par l’alimentation ?

Comment réduire le coût de votre panier d’épicerie?

Lutte contre la désinformation en nutrition

Les coupe-faim : bons ou pas?

Incription à l'infolettre

INFOLETTRE

Icon emplacement

RÉSEAU DE GYMS AU QUÉBEC

TROUVER UN GYM
Icon entrainement

PASSEZ NOUS VOIR

DEMANDER MON ESSAI GRATUIT