UltimeFit, La plateforme d'entrainement en ligne Trouver un gym Promotions Services aux entreprises EN
Me connecter
Icone utilisateur
Essai gratuit
M’ABONNER
Icone abonnement
MENU

Prenez Rendez-vous

Alternatives aux plans alimentaires

Une femme mange son sandwich sur sa galerie

Une fois assises dans mon bureau, plusieurs personnes me demandent un plan alimentaire. Cet outil simple et pratique, qui est en fait un guide des portions de différents aliments à manger dans une journée en fonction d’une cible calorique, permet de faire des changements rapides à son alimentation. Par contre, pour des améliorations sur le long terme, d’autres stratégies existent aussi efficaces que ces fameux plans alimentaires. Les voici :

 

1. Le schéma de l’assiette équilibrée

Cette image évocatrice constitue une bonne ligne directrice pour des changements alimentaires. Ses principes : il faut remplir la moitié de l’assiette de légumes, le quart de viandes ou substituts et le dernier quart, de féculents. Ça vous dit quelque chose? Le nouveau Guide alimentaire canadien y ressemble beaucoup.

assiette proportion_guide alimentaire canadien

Suivre ces proportions encourage à :

  • Diminuer la densité énergétique de notre alimentation en misant sur les légumes, qui sont riches en eau et en éléments nutritifs pour peu de calories.
  • Avoir un menu santé: les proportions proposées montrent comment ajuster les portions des différents groupes alimentaires et s’appliquent partout, même lorsque l’on mange à l’extérieur de chez soi.
  • Adapter les quantités à son niveau de faim : étant donné qu’aucune quantité précise n’est fournie, chaque personne peut augmenter ou diminuer la taille de ses portions selon les signaux que son corps lui envoie.

 

2. Les signaux de faim et de satiété

Ces fameux signaux, souvent relégués au second plan, devraient être notre premier guide dans la saine alimentation.

La faim se manifeste lorsque notre organisme manque de carburant alors que la satiété prend le relais lorsqu’il en a eu suffisamment. Suivre ces signaux, en plus de consommer des aliments sains le plus souvent possible, permet de maintenir un poids santé. En effet, c’est lorsque nous ne sommes plus à l’écoute de notre corps, comme pendant un régime alimentaire strict ou lorsque nous mangeons par gourmandise, que les choses se gâtent.

L’écoute de ces signaux est particulièrement mis de l’avant dans l’alimentation intuitive.

 

3. L’acceptation et la gestion des émotions

Vous est-il déjà arrivé d’engouffrer une grande quantité de crème glacée après une mauvaise journée? Vous n’êtes pas seuls.

Lorsqu’ils ne sont pas gérés, nos états d’âmes peuvent affecter notre choix d’aliments et nos tailles de portions. La nourriture devient alors une source de réconfort, puis de culpabilité, d’autant plus que les aliments réconfortants sont plus riches en sucres et/ou en gras, et vus (à tort) comme interdits.

Il faut donc prendre le temps d’identifier quels sentiments affectent notre prise alimentaire et trouver comment les accepter, puis les gérer. Cette démarche peut d’ailleurs être entreprise en compagnie d’une nutritionniste, qui se fera un plaisir de vous guider.

ice cream bowl

Comme piste supplémentaire pour améliorer ses habitudes, portez attention à votre environnement lors des repas comme le montre cet article.

 

Références

Guevremont, G. (2014). Manger ses émotions, Montréal : Les Éditions Transcontinental.

Gravel, K. Alimentation intuitive. [En ligne].  www.karinegravel.com/approche/ (Page consultée le 10 mai 2019).

Auteur
Maude Martinez

Gourmande indomptable depuis son enfance, Maude a toujours aimé découvrir de nouveaux aliments et de nouvelles recettes. Diplômée de l’Université de Montréal depuis 2016 et membre de l’Ordre professionnel des diététistes du Québec, Maude fait partie de l’équipe du Nautilus Plus depuis 2018. Elle se passionne pour la chimie alimentaire, matière qu’elle a d’ailleurs enseignée au Cégep, et la nutrition sportive, sujet de plusieurs de ses conférences. Elle adore la course à pied et la randonnée pour rester active. Ce qu’elle aimerait inculquer à ses clients, c’est que la saine alimentation n’a pas besoin d’être compliquée pour être attrayante et satisfaisante. Cuisiner et manger doivent rester un de nos petits plaisirs de la vie!


Alternatives aux plans alimentaires est un billet publié par Je me prends en main. Je me prends en main est un blogue qui vise à aider les gens dans leur cheminement de mise en forme à travers des articles sur l'entraînement, la nutrition, la motivation, des exercices et des recettes santé.
Copyright © Je me prends en main 2019

Je me prends en main -Blogue