UltimeFit, La plateforme d'entrainement en ligne Trouver un gym Promotions Services aux entreprises EN
Me connecter
Icone utilisateur
Essai gratuit
M’ABONNER
Icone abonnement
MENU

Prenez Rendez-vous

Les poudres “pré-workout” : santé ou pas?

shaker-pre-workout

Outre la poudre de protéines, les poudres pré-workout sont parmi les suppléments les plus populaires chez les adeptes de salles d’entraînement. Comment fonctionnent-ils? Est-ce qu’ils sont nécessaires ou même bons pour la santé? Je vais tenter de répondre à ces questions, souvent posées par les clients qui viennent nous rencontrer en nutrition.

Ce que l’on vous dit

Les pré-workout se vendent sous plusieurs types d’emballages, de couleurs, de saveurs et d’allégations. La plupart du temps, ils sont vantés comme ayant le pouvoir d’améliorer les performances en entraînement, de rendre plus alerte et concentré ainsi que de donner un boost d’énergie.

Voici un exemple de liste d’ingrédients contenus dans un tel produit :

INGRÉDIENTS MÉDICINAUX:

  • Bétaïne / Bétaïne (Beta vulgaris) (racine / racine) 2g
  • CaHMB (Bêta-hydroxy-bêta-méthylbutyrate de calcium / Bêta-hydroxy-bêta-méthylbutyrate de calcium) 1g
  • L-Tyrosine 0,5 gramme
  • Caféine / caféine (Coffea canephora) (graine / graine) 200 mg
  • L-Theanine 200 mg
  • Vitamine / Vitamine B12 (Méthylcobalamine / Méthylcobalamine) 1000mg
  • Extrait de poivre noir (Piper nigrum) 50: 1 (fruit) 5 mg (pipérine 95%)

INGRÉDIENTS NON MÉDICINAUX:

(selon les saveurs):  Acide citrique, jus de fruits de pastèque (Citrullus Lanatus), arôme naturel, dioxyde de silicium, rouge betterave, jus de grenade concentré, elevATP® (extrait de tourbe, jus de pomme), citrate de sodium, TeaCrine® (feuille de Camellia Sinensis, fruit de Theobroma Grandiflorum) extrait), Stevia, bêta-carotène.

La réalité

Un stimulant qui repousse la sensation de fatigue

Certes, ce sont de puissants stimulants du système nerveux, puisqu’on peut y retrouver une quantité de caféine assez importante. Par exemple, dans le produit ci-dessus, on retrouve 200 mg de caféine ce qui représente environ 2,6 cafés espresso, 2,5 canettes de Red bulls ou environ 6 boissons de type Coca-Cola (voir référence).

C’est donc pour cette raison que l’on se sent plus alerte et plus énergique à l’effort. Pourtant, il s’agit de «fausse énergie» ou d’énergie empruntée : il faut donc être prudent si on consomme ces produits lorsqu’on est fatigué, puisqu’ils peuvent mener à du surentraînement et même à des blessures.

Un café à la place? 

La grande quantité d’ingrédients à l’intérieur, dont plusieurs arômes artificiels et édulcorants, est aussi plutôt inquiétante. Si la propriété principale recherchée du pré-workout est de stimuler à l’effort, pourquoi ne pas simplement prendre du café? Un café filtre peut contenir jusqu’à 150 mg de caféine, ce qui est assez proche des 200 mg présents dans le pré-workout, … en plus d’être beaucoup moins dispendieux! Pour en savoir plus sur l’impact de la caféine sur la performance, lisez cet article!

Bien s’informer sur le produit avant de le consommer

Enfin, tout supplément est marqué par des risques de contamination de produits dopants ou de polluants comme le mercure, selon plusieurs études parues dans les dernières années. En effet, peu de lignes directrices existent dans la vente de suppléments et les fabricants ont le gros bout du bâton… tous les ingrédients actifs ne sont pas nécessairement indiqués sur l’étiquette de l’emballage du produit. Il faut donc prendre le temps de bien s’informer et de poser les bonnes questions.

Voici deux recommandations pour vous aider à orienter votre décision:

  1. Si vous optez pour un supplément, privilégiez les produits qui sont soumis à des normes de surveillance quant à la vérification de leur contenu. Un produit soumis à ces normes de qualité sera certifié par le logo Informed Choice ou NSF . À titre indicatif, les produits ATP respectent ces normes. Si ces logos n’apparaissent pas sur le produit, renseignez-vous auprès de votre nutritionniste.
  2. Pouvez-vous utiliser un autre produit plus naturel, comme le café ou une collation riche en glucides (comme un fruit!) pour vous donner de l’énergie à l’entraînement? Si c’est le cas, alors tant mieux!

Rappelez-vous que plus vous vous tournez vers de vrais aliments non-transformés, plus vous protégez votre santé!

Vous avez des questions sur les suppléments sportifs? Rencontrez un nutritionniste qui saura vous guider vers le meilleur choix.

Auteur
Amélie Deschamps

Amélie est diététiste-nutritionniste graduée de l’université Laval en 2017 et membre de l’Ordre des professionnels diététistes du Québec. Elle débute sa carrière chez Nautilus Plus en tant que représentante en 2016, et en tant que nutritionniste depuis janvier 2018. Passionnée de course à pied et de triathlon, Amélie se spécialise en nutrition sportive, car pour elle, le sport et la saine alimentation ne font qu’un. Elle suit en 2017 une formation de 15 heures sur la nutrition et la micro-nutrition sportive pour les sports d’endurance et envisage actuellement un diplôme en nutrition sportive du comité olympique. Outre son intérêt pour la nutrition sportive, elle porte de l'intérêt à la perte de poids, la prise de masse musculaire, ainsi qu'à la rédaction d'articles et les conférences en saine alimentation. Visant la saine alimentation sans restriction, elle prône l’équilibre et le plaisir avant tout.


Les poudres "pré-workout" : santé ou pas? est un billet publié par Je me prends en main. Je me prends en main est un blogue qui vise à aider les gens dans leur cheminement de mise en forme à travers des articles sur l'entraînement, la nutrition, la motivation, des exercices et des recettes santé.
Copyright © Je me prends en main 2020

Je me prends en main -Blogue