UltimeFit, La plateforme d'entrainement en ligne Trouver un gym Promotions Mesures COVID-19 EN
Me connecter
Icone utilisateur
Essai gratuit
M’ABONNER
Icone abonnement
MENU

Prenez Rendez-vous

Le lait au chocolat, un bon ou un mauvais choix?

lait-chocolat

Vous avez peut-être remarqué que le lait au chocolat est de plus en plus populaire chez les sportifs. Il a maintenant une place bien établie parmi la panoplie de produits de nutrition sportive.

Septique? Vous associez possiblement lait au chocolat à une boisson pour enfant… ou encore à une boisson trop sucrée et calorique après un entraînement. Il est temps de passer en revue le pour et le contre du lait au chocolat!

Voici que j’entends souvent :

« Le lait au chocolat ça fait engraisser! Il y a plein de sucre. »
Le sucre n’a pas bonne presse, et le message est assez clair : c’est à éviter autant que possible. Effectivement, le lait au chocolat contient des sucres raffinés, qu’on consomme souvent en trop grande quantité ou sans en avoir réellement de besoin. Mais, quand on parle d’effort physique intense et prolongé, le sucre joue un rôle clé : c’est le principal carburant utilisé par les muscles. Pour maintenir la glycémie (retarder la perception de la fatigue), mieux vaut en consommer en petite quantité durant l’effort. Et quand l’entraînement est terminé, il est crucial de refaire le plus rapidement possible, les réserves en glycogène.

-> Le lait au chocolat contient du sucre, qui est donc un allié pendant et après l’entraînement.

« Mieux vaut choisir des produits diètes car ils apportent moins de calories. »
Plus la récupération est rapide, plus on met les chances de notre côté pour être performant à la prochaine séance d’entraînement. Et pour donner le meilleur de soi, il faut avoir de l’énergie non? Il ne faut donc pas restreindre nos apports en calories pendant et après l’entraînement. On veut donc un sucre à indice glycémique élevé, qui sera rapidement absorbé tel que le glucose, le sucre de table, la cassonade, le miel, le sirop de maïs ou le jus de canne à sucre. Les sucres complexes (farine avec fibres et céréales entières, légumes, fruits) et les édulcorants (stévia, sucralose, aspartame) sont moins efficaces comme source d’énergie à l’entraînement et pour la récupération.

-> Les produits sans sucre ou diètes ne sont donc pas utiles pour stabiliser la glycémie ou refaire les réserves en glycogène rapidement.

« Après l’entraînement, il faut beaucoup de protéines »
Oui, les protéines sont essentielles à la « réparation » des tissus musculaires endommagés et au développement musculaire. Mais, tout dépendamment du type d’entraînement et de vos besoins énergétiques personnels, une boisson de récupération doit contenir entre 5 et 20 grammes de protéines. Pour faciliter l’absorption des protéines, il ne faut pas oublier de bien s’hydrater et de combiner avec des glucides. Portez une attention à l’étiquette nutritionnelle : on vise 3 fois plus de glucides que protéines. Pour 250 ml de lait au chocolat : 8 grammes de protéines et 27 grammes de glucides.

-> Le lait au chocolat contient ce ratio gagnant!

« Je n’ai pas faim après un entraînement alors je ne mange pas »
Il est important de boire après un effort physique pour remplacer les pertes hydriques de la transpiration et de la respiration. Les liquides sont essentiels pour le transport de nutriments et de déchets, et pour le maintien de notre niveau de concentration et d’énergie. Une boisson est souvent bien tolérée après un entraînement, car on étanche notre soif sans surcharger notre estomac.

Pour faire d’une pierre deux coups, mieux vaut avoir des électrolytes (sodium et potassium) en plus des glucides et protéines. Mais les boissons complètes en nutriments sont souvent dispendieuses et difficiles à trouver en épicerie.

-> Le lait au chocolat est une solution facile et complète pour la récupération après l’entraînement : on en retrouve presque partout à faible coût.

Mon impression

Le lait au chocolat est une bonne collation après un entraînement intense et prolongé (mais pas au déjeuner ou devant votre ordinateur ou votre télévision!) pour son apport en nutriments et liquides, son faible coût et sa grande disponibilité. Il est souvent très apprécié pour son goût, et pour les personnes végétariennes on peut le remplacer par une boisson de soya. Les contenants en plastiques sont pratiques, car ils peuvent être transportés plus facilement, et n’ont souvent pas besoin d’être réfrigérés (lait UHT).

Auteur
Ariane Lavigne


Le lait au chocolat, un bon ou un mauvais choix? est un billet publié par Je me prends en main. Je me prends en main est un blogue qui vise à aider les gens dans leur cheminement de mise en forme à travers des articles sur l'entraînement, la nutrition, la motivation, des exercices et des recettes santé.
Copyright © Je me prends en main 2012

Je me prends en main -Blogue