Logo Nautilus Plus Noir et blanc
UltimeFit, La plateforme d'entrainement en ligne Trouver un gym Promotions Me connecter EN
Services aux entreprises
Essai gratuit
M’ABONNER
Icone abonnement
MENU

LE BLOGUE Nautilus Plus

Menu blogue

L’alimentation pour favoriser un meilleur sommeil

20 juin 2013 - Par Nautilus Plus

Temps de lecture 3 minutes

Saviez-vous que la qualité de votre sommeil influence votre processus de perte de poids? En effet, diverses hormones sont sécrétées pendant certaines phases du sommeil, dont la leptine et la ghréline, les hormones responsables de la sensation de faim et de satiété, et l’hormone de croissance, responsable entre autres de la formation de tissus maigres (muscles). De plus, une bonne récupération suite à une nuit de sommeil de qualité vous permettra d’amorcer vos séances d’entraînement avec vigueur et efficacité, ce qui favorisera la perte de poids.

Si vous dormez peu, vous couchez très tard, ou encore si votre sommeil est perturbé, l’atteinte de votre objectif de perte de poids peut être plus difficile.

Voici des règles d’or à observer au souper pour favoriser un meilleur sommeil:

Évitez un repas trop riche en protéines

De trop grosses portions de viandes et substituts (une portion recommandée est environ de la grosseur d’un jeu de cartes) nuiraient au sommeil des insomniaques, puisqu’elles favorisent la production de dopamine, un neurotransmetteur associé à l’activité motrice et l’agressivité, entre autres.

Évitez un repas riche en matières grasses

En grande quantité, les lipides, de même que les protéines, ralentissent la digestion et augmentent la température corporelle. Or, le sommeil profond est favorisé par l’abaissement de la température du corps.

Évitez la caféine six heures avant l’heure du coucher

Tout ce qui contient de la caféine, comme le café, le thé, le yerba maté, les boissons énergisantes, les boissons gazeuses et le chocolat, devrait être évité le soir. La caféine stimule le système nerveux et altérerait l’activité de deux neurotransmetteurs indispensables à l’induction du sommeil, soit la mélatonine et l’adénosine.

Réduire ou éviter la consommation d’alcool

L’alcool aiderait à induire le sommeil, par contre le passage en phase de sommeil profond serait freiné. En effet, l’alcool empêcherait la sécrétion d’adrénaline (hormone du stress) et perturberait l’activité du tryptophane et de la sérotonine, deux neurotransmetteurs régulateurs du sommeil.

Pensez également à vous accorder un moment de détente avant de vous coucher!

Par Marilyne Petitclerc

Wurtman RJ, Wurtman JJ, et al. Effects of normal meals rich in carbohydrates or proteins on plasma tryptophan and tyrosine ratios. Am J Clin Nutr. 2003 Jan;77(1):128-32.
Moller SE. Carbohydrate/protein selection in a single meal correlated with plasma tryptophan and tyrosine ratios to neutral amino acids in fasting individuals. Physiol Behav. 1986;38(2):175-83.

L'alimentation pour favoriser un meilleur sommeil est un billet publié par Nautilus Plus. Le blogue Nautilus Plus vise à aider les gens dans leur cheminement de mise en forme à travers des articles sur l'entraînement, la nutrition, la motivation, des exercices et des recettes santé.
Tous droits réservés © Nautilus Plus 2013

Articles de la même catégorie

Peut-on prévenir le diabète par l’alimentation ?

Comment réduire le coût de votre panier d’épicerie?

Lutte contre la désinformation en nutrition

Les coupe-faim : bons ou pas?

Incription à l'infolettre

INFOLETTRE

Icon emplacement

RÉSEAU DE GYMS AU QUÉBEC

TROUVER UN GYM
Icon entrainement

PASSEZ NOUS VOIR

DEMANDER MON ESSAI GRATUIT