UltimeFit, La plateforme d'entrainement en ligne Trouver un gym Promotions Mesures COVID-19 EN
Me connecter
Icone utilisateur
Essai gratuit
M’ABONNER
Icone abonnement
MENU

La vérité sur les aliments crus

Femme cuisine legumes

 

Vous avez sans doute déjà expérimenté les aliments crus, que se soit via les sushis, les tartares ou simplement en salade ou en crudité. Mais, que connaissez-vous vraiment sur les aliments crus?

Crudivorisme : nouveau courant?
En fait, le crudivorisme ou l’alimentation vivante existe depuis longtemps. Elle était pratiquée par les membres d’une secte juive il y a plus de 2000 ans et l’on prétend qu’ils pouvaient vivre jusqu’à 120 ans!

Comme le nom l’indique, le crudivorisme repose sur la consommation d’aliments crus soit, les fruits, les légumes, certains pains germés, les noix et graines, le lait de noix, le miel non pasteurisé, l’huile pressée à froid, les jus de germination ainsi que les algues. La transformation de ces aliments est à proscrire, à l’exception de la germination, de la fermentation et de la déshydratation. En cuisine, les aliments ne doivent pas dépasser 40 °C. Il existe plusieurs variantes au crudivorisme, mais la plupart du temps le régime exclut les aliments du règne animal et prône les aliments biologiques.

Les avantages de manger cru
Manger cru permet de préserver la valeur nutritive des aliments de même que les enzymes naturellement présentes. Résultat : la digestion est plus efficace et on réduit considérablement le travail de l’organisme, dit-on. Certains chercheurs disent que le crudivorisme pourrait même prévenir certaines maladies telles que le cancer, l’arthrite, le diabète et les maladies cardiaques. Riche en fibres alimentaires, le régime apporte également un effet de satiété important, d’autant plus que le temps de mastication est  élevé. Pour ces raisons, les nouveaux adeptes vont souvent perdre du poids rapidement à court terme, mais cela peut également occasionner des problèmes de santé à long terme.

Oui, mais…
S’il est vrai que la cuisson des aliments détruit une partie des vitamines et minéraux, elle permet aussi de libérer des composés bénéfiques pour la santé, comme le lycopène lors de la cuisson des tomates. Quant aux enzymes contenues dans les aliments, elles sont effectivement détruites à des températures qui dépassent 47,8 °C. Toutefois, ces enzymes ne font que débuter la digestion dans l’estomac. Lorsque l’acidité devient trop importante, elles sont détruites et l’organisme doit prendre la relève de toute façon! Il faut aussi mentionner que les recherches ne sont pas encore assez concluantes à ce niveau.

Manger cru comporte des risques!
La cuisson des aliments, il ne faut pas l’oublier, permet de limiter considérablement le risque de toxi-infection alimentaire en détruisant les micro-organismes pathogènes. Voulez-vous toujours manger du tartare?

Les carences nutritionnelles sont également à surveiller pour ceux qui évitent les aliments d’origines animales, notamment pour le fer, la vitamine B12, la vitamine D, le calcium et le zinc.

 Pour toutes ces raisons, les jeunes enfants, les personnes âgées, les femmes enceintes de même que les personnes avec un système immunitaire affaibli devraient éviter ce type de régime.

Bien que l’alimentation crue comporte certains avantages, à temps plein elle demande une bonne organisation et devient contraignante. Quoi de mieux qu’une bonne soupe fumante en plein mois d’hiver! Une alimentation variée composée d’aliments crus et cuits tous les jours demeure la meilleure solution pour tirer le plein potentiel des aliments tout en étant simple et agréable! Pour les curieux, vous pouvez apprivoiser l’alimentation crue au restaurant Crudessence. À essayer : les ateliers de cuisine sur l’alimentation vivante.

Bon appétit!

 

Par Valérie Barnett Stagiaire niv IV, Université de Montréal
En collaboration avec Christina Timothéatos dt.p.

Auteur
Christina Timotheatos

Détentrice d'un baccalauréat en nutrition de l'Université de Montréal et membre de l’Ordre professionnel des diététistes du Québec depuis 1999, Christina travaille chez Nautilus Plus depuis 2008. Elle a commencé comme nutritionniste, pour ensuite devenir en 2010 Coordonnatrice aux Opérations en Nutrition. Participant activement au développement et à la formation des nutritionnistes chez Nautilus Plus, Christina est l’une des références en nutrition au sein de l’entreprise. Avant d’explorer le volet de l’alimentation du sportif, Christina a travaillé comme diététiste-nutritionniste pendant près de 10 ans à l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont, en plus de faire des consultations en clinique privée et à domicile. Pour ajouter à son bagage professionnel, elle a également travaillé comme diététiste-conseillère dans une commission scolaire.


La vérité sur les aliments crus est un billet publié par Je me prends en main. Je me prends en main est un blogue qui vise à aider les gens dans leur cheminement de mise en forme à travers des articles sur l'entraînement, la nutrition, la motivation, des exercices et des recettes santé.
Copyright © Je me prends en main 2012

Je me prends en main -Blogue