UltimeFit, La plateforme d'entrainement en ligne Trouver un gym Promotions Mesures COVID-19 EN
Me connecter
Icone utilisateur
Essai gratuit
M’ABONNER
Icone abonnement
MENU

Prenez Rendez-vous

Faire fondre la graisse avec la carnitine, fait ou fiction?

Ce n’est que depuis quelques années que la carnitine est utilisée comme supplément alimentaire dans les milieux sportifs. On lui attribue le mérite d’améliorer la performance athlétique, de détruire les graisses, de découper les muscles et d’augmenter le niveau d’énergie. À vrai dire, l’efficacité de la carnitine pour brûler les graisses ou accroître le niveau de performance physique n’a jamais été clairement prouvée [1-2]. Voyons cela d’un peu plus près!

Qu’est-ce que la carnitine?

On l’appelle aussi « L-carnitine » ou « lévocarnitine ». Notre foie et nos reins produisent de la carnitine à partir de deux acides aminés. On la retrouve aussi naturellement dans la viande, le poisson, la volaille et le lait. Dans notre corps, la majorité de la carnitine se situe dans nos muscles. Celle-ci sert à faire entrer le gras à l’intérieur de nos cellules pour qu’il soit ensuite brûlé et transformé en énergie.

Et les suppléments de carnitine, eux ?

Il n’est pas nécessaire de consommer des aliments riches en carnitine ou des suppléments de carnitine, car notre corps en produit suffisamment pour combler nos besoins [1]. Les suppléments de carnitine ne sont utiles que si notre corps en manque. D’ailleurs, cela est très rare et ne survient que chez les personnes atteintes de certaines maladies.

On pourrait aussi penser que plus on consomme de carnitine, plus nos cellules brûlent de gras. Cependant, les études effectuées jusqu’à maintenant s’entendent pour dire que les suppléments de carnitine ne font malheureusement pas fondre la graisse. Certains chercheurs ont même tenté de donner de fortes doses à des athlètes, sans qu’aucune amélioration de la performance physique n’ait été observée [1].

Y a-t-il des risques associés à la prise de suppléments de carnitine ?

Certains symptômes digestifs peuvent se faire sentir lorsque les doses de carnitine dépassent 3 grammes par jour : maux de cœur, vomissements, crampes abdominales et diarrhée [3]. Ce n’est donc pas une pratique que je vous recommande, d’autant plus que l’un des effets secondaires les plus embarrassants est… une odeur corporelle de poisson! Prendrez-vous la chance?

Par Vanessa Martin

Références

1. National Institute of Health. 2006 (juin). Carnitine. En ligne. <http://ods.od.nih.gov/factsheets/Carnitine-HealthProfessional/>. Consulté le 25 janvier 2013.

2. Dubost, Mireille. 2006. La nutrition. 3e éd. Montréal : Les Éditions de la Chenelière. 367 p.

3. Compendium des produits et spécialités pharmaceutiques (e-CPS). 2013. Carnitor. En ligne. Consulté le 25 janvier 2013.

Auteur
Vanessa Martin

Nouvelle venue chez Nautilus Plus, Vanessa Martin est détentrice d’un baccalauréat en nutrition de l’Université de Montréal et membre de l’Ordre professionnel des diététistes du Québec. Elle travaille également en milieu hospitalier et adore bloguer dans ses temps libres. Passionnée et polyvalente, Vanessa envisage de se perfectionner dans le domaine de la psychologie afin de mieux guider et motiver ses clients dans leurs changements d’habitudes. Elle fait aussi partie d’un club de course à pied et aime participer aux compétitions organisées dans sa région. Vanessa s’entraîne actuellement en vue d’une course de 21 km et aspire à courir un jour son premier marathon!


Faire fondre la graisse avec la carnitine, fait ou fiction? est un billet publié par Je me prends en main. Je me prends en main est un blogue qui vise à aider les gens dans leur cheminement de mise en forme à travers des articles sur l'entraînement, la nutrition, la motivation, des exercices et des recettes santé.
Copyright © Je me prends en main 2013

Je me prends en main -Blogue