UltimeFit, La plateforme d'entrainement en ligne Trouver un gym Promotions Services aux entreprises EN
Me connecter
Icone utilisateur
Essai gratuit
M’ABONNER
Icone abonnement
MENU

Prenez Rendez-vous

Être mince = être en santé, mythe ou réalité ?

Groupe de filles riant

« Mon amie ne s’entraîne pas et elle est mince. Elle est chanceuse, elle n’a pas besoin de faire d’effort pour être mince en et santé. » En tant que kinésiologue chez Nautilus Plus depuis maintenant trois ans, c’est une phrase que j’ai souvent entendue de la bouche de mes clients. Par contre, est-ce vrai que la minceur amène automatiquement la santé ?

La première chose qu’il faut savoir, c’est qu’être en santé n’inclut pas seulement la santé physique, mais aussi la santé mentale et la santé sociale. Une personne qui n’a aucune maladie ou infirmité n’est pas nécessairement en santé. Ce que je remarque souvent chez mes clients en entraînement, la santé sociale est celle qui est le plus affectée, beaucoup plus que la santé physique ou la santé mentale. Voici une liste des facteurs qui peuvent influencer celle-ci :

  • le niveau de revenu et le statut social
  • les réseaux de soutien social
  • la scolarité et l’alphabétisme
  • l’emploi et les conditions de travail
  • les environnements sociaux
  • les environnements physiques
  • l’hygiène de vie et la capacité d’adaptation personnelles
  • les services de santé
  • le sexe
  • la culture
  • etc. [1]

Ces facteurs causent, la majeure partie du temps, des impacts sur la santé mentale et sur la santé physique, c’est-à-dire que la santé sociale est celle qui a une plus grande influence sur les deux autres volets de la santé. La gestion des situations difficiles peut se faire via plusieurs mauvaises habitudes de vie, dont l’alimentation malsaine et l’inactivité physique. Le résultat des mauvaises habitudes de vie, au quotidien, est souvent le surpoids, qui amène à son tour des problèmes de santé tels que l’hypertension artérielle, le diabète et autres. Par contre, plusieurs personnes réussissent à maintenir un poids santé même si l’aspect social est affecté. C’est pourquoi il est important d’éliminer le mythe qu’être mince signifie être en santé. Le contraire, soit être en surpoids équivaut à être en mauvaise santé, est également un mythe. Une personne ayant un léger surpoids, si elle s’entraîne et a une bonne alimentation, est probablement plus en santé et moins à risque de développer une maladie quelconque qu’une personne mince qui a une alimentation malsaine et qui est inactive.

Nous pouvons facilement prendre l’exemple de deux personnes ayant le même poids corporel, soit 150 livres. Ces 2 personnes, malgré le poids identique, peuvent avoir une composition corporelle complètement différente. L’une peut avoir un taux de gras dans la moyenne (soit de 10 à 20% pour un homme, de 18 à 28% pour une femme) et avoir une bonne masse musculaire, tandis que l’autre peut présenter un taux de gras supérieur à la moyenne et moins de masse musculaire. Plus nous avons de gras, plus il y a risque d’inflammation, surtout près des organes principaux, et plus la personne est à risque de développer des maladies. Nous pouvons donc constater que le poids global n’est pas suffisant pour déterminer si une personne est en santé ou non.[2]

https://www.instagram.com/p/BqaQGsynhlO/?utm_source=ig_web_button_share_sheet

L’être humain est si complexe qu’il est impossible de se fier uniquement à l’apparence d’une personne afin de déterminer si celle-ci est en santé ou non. Votre plus grand et beau projet, c’est vous-même et votre propre santé physique, mentale et sociale. Il ne sert à rien de vous comparer aux autres. L’important, c’est de trouver un bien-être général et de le maintenir.[3][4]

 

Références

Auteur
Bianca Desmarais

Bianca a complété son baccalauréat en Kinésiologie en 2017. Travaillant comme entraîneur personnel, elle est également gérante-adjointe de la succursale de Repentigny. Sportive dans l'âme, Bianca a fait tous les sports possibles: Hockey, Tennis, Golf, Volleyball, etc. C'est cependant au Basketball qu'elle s'est démarquée en participant au Jeux du Québec, remportant la médaille d'argent pour la région de Lanaudière. Ce passé sportif est un atout pour ses clients, car sa prescription d'entraînement est variée et adaptée en fonction de chacun. Elle se spécialise en course à pied, sa passion, ayant complété 5 demi-marathons au cours des 2 dernières années. Elle se spécialise également en perte de poids et en réadaptation. Bianca aime faire une différence dans la vie de ses clients, tant au niveau physique que psychologique. "Il est important de s'amuser en s'entraînant, de s'amuser en cuisinant et de s'amuser en mangeant. Si ce premier objectif n'est pas atteint, je considère qu'il me reste encore du travail.


Être mince = être en santé, mythe ou réalité ? est un billet publié par Je me prends en main. Je me prends en main est un blogue qui vise à aider les gens dans leur cheminement de mise en forme à travers des articles sur l'entraînement, la nutrition, la motivation, des exercices et des recettes santé.
Copyright © Je me prends en main 2019

Je me prends en main -Blogue