UltimeFit, La plateforme d'entrainement en ligne Trouver un gym Promotions Mesures COVID-19 EN
Me connecter
Icone utilisateur
Essai gratuit
M’ABONNER
Icone abonnement
MENU

Doit-on limiter sa consommation d’œufs?

eating eggs

On a longtemps cru que les œufs contenaient trop de cholestérol et qu’ils étaient les grands responsables des maladies du cœur. Faux ! On sait aujourd’hui que c’est l’excès de « mauvais gras » dans l’alimentation qui a le plus d’impact sur le taux de cholestérol dans le sang. Autrement dit, votre bacon et vos saucisses sont pires pour votre cœur que vos deux œufs !

L’indispensable cholestérol

D’abord, le cholestérol est essentiel au bon fonctionnement de votre corps, car il accomplit plusieurs rôles vitaux. Il collabore par exemple à la production de la vitamine D, il entre dans la composition de la bile et il sert à la fabrication des hormones sexuelles [1].

La majorité du cholestérol dans l’alimentation provient des produits animaux comme les abats (foie, cervelle, cœur, etc.), la viande, la volaille, le poisson, les fruits de mer, le jaune d’œuf et le gras des produits laitiers. De plus, seulement 20 % du cholestérol contenu dans votre corps provient des aliments que vous mangez et 80 % est produit par votre foie.

Avantag’œufs, les œufs

Si vous souffrez d’une maladie du cœur ou du diabète, vous devriez limiter votre consommation d’œufs à deux par semaine [2]. Toutefois, les professionnels de la santé et les études ne s’entendent toujours pas sur la quantité maximale d’œufs à recommander aux personnes qui ne sont pas atteintes d’une de ces maladies, car plusieurs facteurs peuvent influencer le taux de cholestérol dans le sang.

De plus, l’œuf est un aliment nutritif, économique et pratique. Deux gros œufs contiennent 12 grammes de protéines de bonne qualité. Ils comblent aussi une bonne partie de vos besoins en vitamines A, B2, B5 et B12 ainsi qu’en sélénium, zinc et phosphore.

D’autre part, la façon la plus efficace de diminuer votre cholestérol sanguin est de réduire votre apport en gras saturés et en gras trans. On retrouve ces « mauvais gras » entre autres dans les pâtisseries (biscuits, craquelins, beignes, gâteaux, etc.), les graisses animales (beurre, fromage, viandes grasses, etc.) et la friture.

Preuve qu’en nutrition, rien n’est noir ou blanc et que la nutritionniste reste la mieux placée pour déterminer avec vous les changements les plus efficaces pour améliorer votre taux de cholestérol!

Par Vanessa Martin

Ressources

1. Le cholestérol sans détour des Producteurs d’œufs du Canada.

2. Introduction aux œufs de la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC.

Auteur
Vanessa Martin

Nouvelle venue chez Nautilus Plus, Vanessa Martin est détentrice d’un baccalauréat en nutrition de l’Université de Montréal et membre de l’Ordre professionnel des diététistes du Québec. Elle travaille également en milieu hospitalier et adore bloguer dans ses temps libres. Passionnée et polyvalente, Vanessa envisage de se perfectionner dans le domaine de la psychologie afin de mieux guider et motiver ses clients dans leurs changements d’habitudes. Elle fait aussi partie d’un club de course à pied et aime participer aux compétitions organisées dans sa région. Vanessa s’entraîne actuellement en vue d’une course de 21 km et aspire à courir un jour son premier marathon!


Doit-on limiter sa consommation d'œufs? est un billet publié par Je me prends en main. Je me prends en main est un blogue qui vise à aider les gens dans leur cheminement de mise en forme à travers des articles sur l'entraînement, la nutrition, la motivation, des exercices et des recettes santé.
Copyright © Je me prends en main 2013

Je me prends en main -Blogue