UltimeFit, La plateforme d'entrainement en ligne Trouver un gym Promotions Mesures COVID-19 EN
Me connecter
Icone utilisateur
Essai gratuit
M’ABONNER
Icone abonnement
MENU

Prenez Rendez-vous

Choisir les bons souliers de course

souliers-de-course

Vous courez souvent ou souhaitez commencer à le faire? Le port des bons souliers vous permettra d’avoir un meilleur confort et support lors de vos sorties tout en évitant les chances de vous blesser. Vous l’aurez deviné, il ne faut pas se fier uniquement au look, ni même au prix! Avec la tonne de souliers maintenant disponibles, faire le bon choix n’est pas nécessairement évident. Voici le résumé de mes trouvailles web pour vous aider à mieux magasiner vos chaussures.

Le type d’activités pratiquées

Il est évident qu’une personne qui s’adonne à des cours d’aérobie ou qui soulève des poids 5 jours par semaine aura besoin d’un soulier différent de celle qui court 3 à 4 fois par semaine. La première réflexion consiste à définir quel genre d’activité vous ferez avec vos souliers. Car il n’y a rien de plus désagréable que de s’entraîner en douleur! Même les terrains empruntés influenceront le choix de vos souliers.

Par exemple, si vous sortez à l’extérieur pour courir dans les rues, vous aurez besoin d’un soulier adapté aux surfaces dures, comme l’asphalte, plus léger et flexible conçu pour cousiner ou stabiliser le pied pendant la course. Si vous courez sur des sentiers battus, les souliers seront équipés d’une semelle plus agressive pour une meilleure traction tout en étant plus solides pour offrir une meilleure stabilité et une protection de la plante du pied.

La forme du pied

Les spécialistes s’entendent tous sur le fait que le choix de l’espadrille dépendra beaucoup plus de la forme de votre pied et de votre façon de courir que du logo affiché dessus. En effet, la forme de votre pied est intimement liée à son mouvement lors de la course. De façon générale, le talon frappe d’abord le sol, le pied roule légèrement vers l’intérieur et la cambrure s’étale afin d’absorber l’impact. Puis, le poids roule légèrement vers l’extérieur et l’avant du pied pour ensuite vous projeter vers le prochain pas. Ce mouvement variera d’une personne à l’autre et sera influencé par des caractéristiques du pied, soit la pronation, la supination ou une position neutre. Ces différentes positions mettront plus ou moins de pression sur les genoux et les diverses articulations.

Il sera donc important de connaître la forme de votre pied pour sélectionner la bonne chaussure. Selon mes lectures, l’usure de vos souliers vous aidera à déterminer la façon dont vos pieds se posent au sol pendant votre course. Si vous avez une foulée neutre, l’usure du soulier sera centralisée à l’avant de la plante du pied et une petite partie du talon. Si votre pied est en pronation, la partie intérieure des semelles sera plus usée. Puis, la supination se reflétera par une usure située sur les parties extérieures des semelles.

Quelques informations additionnelles essentielles

  • Un soulier de qualité n’est pas forcément cher. Ne jugez pas le soulier par son prix. Essayez-en plusieurs paires et fiez-vous avant tout au confort ressenti.
  • Rendez-vous dans un magasin spécialisé en souliers et équipements de course. Les conseillers présents vous guideront plus efficacement vers le bon choix. Ils vous aideront aussi à évaluer la forme de votre pied et s’informeront sur votre niveau d’activité physique, votre expérience ainsi que les souliers qui dans le passé vous ont plu ou encore, ceux qui vous ont causé problème.
  • N’utilisez vos souliers de course que pour courir. Vous les userez moins rapidement.
  • La fréquence à laquelle vous devriez changer vos souliers course serait après environ 800 kilomètres d’utilisation, ceci équivaut à 3 ou 4 mois pour quelqu’un qui cours régulièrement. Cette durée varie selon votre mécanique de course, mais un bon truc consiste à regarder la semelle pour vérifier si elle semble comprimée ou usée.

Quoi penser de la course nu-pieds (communément appelée « barefoot running »)

Courir nu pied est soudainement devenu populaire. Les recherches semblent démontrer qu’en utilisant des souliers de course traditionnels le talon frappe le sol en premier, alors qu’en courant nu-pieds, c’est le milieu du pied et même l’avant du pied qui frappe le sol en premier. Selon ces études, il y aurait moins d’impact et moins de blessures de course lorsqu’on pratique le « barefoot running ». Si le fait de courir nu-pieds vous enchante, les spécialistes suggèrent d’y aller graduellement et d’opter pour des souliers appelés, minimalistes. Il est conseillé de hausser la durée et la distance de course tranquillement pour vous habituer à utiliser des muscles différents. À vous de juger si cette pratique vous convient.

Alors, soyez intelligent lors du magasinage de vos chaussures, pensez confort et support avant le look!

Auteur
Karine Larose, M.Sc.

Kinésiologue et directrice marketing et communications chez Nautilus Plus, Karine est chroniqueuse de mise en forme et spécialisée en motivation à l’entraînement. Auteure des livres Je me prends en main, Zéro Diète, Le Nouveau Guide Vivre Plus et 10-4 Perdre sainement 10 livres en 4 semaines, tous publiés aux éditions Trécarré, Karine est aussi la tête d’affiche de la série de DVD d’exercices intitulée 30 minutes par jour pour Vivre Plus. Karine effectue des chroniques à diverses émissions de télévision, de radio et dans plusieurs magazines et journaux. Elle est régulièrement sollicitée par les médias afin de donner son point de vue sur l’activité physique.


Choisir les bons souliers de course est un billet publié par Je me prends en main. Je me prends en main est un blogue qui vise à aider les gens dans leur cheminement de mise en forme à travers des articles sur l'entraînement, la nutrition, la motivation, des exercices et des recettes santé.
Copyright © Je me prends en main 2012

Je me prends en main -Blogue