Logo Nautilus Plus Noir et blanc
UltimeFit, La plateforme d'entrainement en ligne Trouver un gym Promotions Me connecter EN
Services aux entreprises
Essai gratuit
M’ABONNER
Icone abonnement
MENU

LE BLOGUE Nautilus Plus

Menu blogue

Ce combat quotidien

10 décembre 2013 - Par Nautilus Plus

Temps de lecture 3 minutes

Vous connaissez Sisyphe, ce personnage de la mythologie grecque? Ayant semé la colère des Dieux, il fut condamné à faire rouler éternellement jusqu’en haut d’une montagne une grosse roche qui en redescendait chaque fois avant d’atteindre le sommet.

D’emblée, on a le réflexe de plaindre le condamné. Or, rien n’indique que Sisyphe fut malheureux de ce châtiment. Si on adopte le point de vue qu’il n’avait d’autre choix que de pousser cette satanée pierre sous peine d’être écrasé sous elle ou encore d’avoir à recommencer au bas de la falaise, la façon d’aborder la situation devient complètement différente. Ultimement, tout devient une question de perception.

Imaginez que, de fois en fois, Sisyphe ait appris à se valoriser dans le fait d’être meilleur à sa tâche, si futile soit-elle. Et s’il avait pris plaisir à être de plus en plus fort (et de plus en plus musclé!) jour après jour à force de recommencer sa routine? Après tout, la roche allait retomber de toute façon; aussi bien se rendre la tâche de plus en plus facile, aussi bien donner les efforts nécessaires pour peaufiner son art, ne serait-ce que pour éviter la régression de sa condition. N’êtes-vous pas d’accord?

Bien sûr, on peut présumer que dans un monde idéal, Sisyphe aurait préféré manger des Ferrero Rocher plutôt que d’avoir à en rouler un gigantesque au sommet d’une montagne! Néanmoins, j’aime imaginer qu’il aurait été en mesure de trouver son bonheur malgré la situation à laquelle il ne pouvait échapper. Je le vois même souriant et fier de lui chaque fois qu’il atteignait le sommet. Pourquoi pas?

N’est-ce pas un peu ce qu’on vit avec l’entraînement? “Condamnés” à un éternel recommencement, sous peine de régresser… et d’avoir à recommencer tôt ou tard ? Est-ce une chose malheureuse? Je ne le crois pas. Peu importe où vous vous situez dans votre processus, ce que vous désirez, c’est progresser. Et si on reformulait pour “conviés à vous améliorer” plutôt que d’y voir une condamnation? Une question de perception vous disais-je…

À partir du moment où vous faites le choix d’être en santé et bien dans votre peau, vous vous condamnez à vivre ce perpétuel recommencement. Et c’est bien tant mieux! Je ne prétends pas connaître la définition exacte du bonheur. Cependant, je serais prêt à parier ma chemise que c’est en progressant comme individu qu’on est capable de se rapprocher et parfois même de goûter à son bonheur. Prenez plaisir à vous améliorer et donnez-vous le crédit qui vous revient.

Allez, on se donne rendez-vous à la montagne ! Amenez votre roche !

Par Xavier Jutras

Ce combat quotidien est un billet publié par Nautilus Plus. Le blogue Nautilus Plus vise à aider les gens dans leur cheminement de mise en forme à travers des articles sur l'entraînement, la nutrition, la motivation, des exercices et des recettes santé.
Tous droits réservés © Nautilus Plus 2013

Articles de la même catégorie

De la musculation pour bien préparer sa saison de vélo

Vivre Plus : Jeune à tout âge!

Comment trouver sa motivation à retourner au gym

Courir l’hiver : 5 conseils pour mieux en profiter

Incription à l'infolettre

INFOLETTRE

Icon emplacement

RÉSEAU DE GYMS AU QUÉBEC

TROUVER UN GYM
Icon entrainement

PASSEZ NOUS VOIR

DEMANDER MON ESSAI GRATUIT