Logo Nautilus Plus Noir et blanc
UltimeFit, La plateforme d'entrainement en ligne Trouver un gym Promotions Mesures COVID-19 EN
Me connecter
Icone utilisateur
Essai gratuit
M’ABONNER
Icone abonnement
MENU

Bien se nourrir sans se priver

On classe souvent à tort les aliments dans deux catégories distinctes : les bons et les mauvais. En fait, il y a seulement des aliments que l’on devrait consommer chaque jour et d’autres à l’occasion1. Les aliments faisant partie du Guide alimentaire canadien devraient composer la majorité de notre alimentation. Ainsi, plus un aliment est nutritif, plus il devrait être consommé souvent. Inversement, plus un produit est sucré, gras ou salé, moins souvent on devrait le manger.

Dans cette optique, aucun aliment n’est interdit! C’est seulement la fréquence à laquelle on consomme les aliments qui importe :

Fréquence de consommation

Exemples d’aliments

Aliments quotidiens

Chaque jour

Fruits, légumes, jus de fruits et de légumes, produits céréaliers à grains entiers, lait écrémé ou partiellement écrémé, yogourt et fromage faibles en gras, viandes maigres, volaille, poisson, fruits de mer, œufs, légumineuses, noix, graines, huiles végétales, etc.

Aliments d’occasion

1-2 fois/semaine

Céréales à déjeuner moins nutritives (Froot Loops, Honey Comb, Rice Krispies, etc.), produits céréaliers raffinés, charcuteries, muffins du commerce, produits laitiers plus gras, soupes et sauces grasses ou riches en sel, beurre, crème, fromage à la crème, etc.

Aliments d’exception

2-3 fois/mois

Barres de chocolat, biscuits, bonbons, croustilles, nachos, pâtisseries, frites, pizza, hot-dog, poutine, boissons gazeuses, crème glacée, etc.

 

La portion que l’on mange a également son importance. Même si le chocolat fait partie des aliments à consommer moins souvent, un petit carré par jour est une portion tout à fait raisonnable. Évidemment, tout dépend de ce que l’on a mangé au courant de cette même journée! À l’inverse, quand bien même vous ne mangiez du gâteau qu’une seule fois par mois, contentez-vous d’une pointe… pas du gâteau en entier ! Finalement, il faut aussi garder en tête votre objectif. Si vous souhaitez perdre du poids, vous ne devez pas oublier qu’un déficit énergétique est essentiel (dépenser plus d’énergie que ce que l’on mange; voir l’article Explication de la perte de poids pour plus de détails). Le choix des aliments est donc très important!

Par Vanessa Martin

Références

1. Gouvernement du Québec. 2011. Une vision élargie et inclusive. Internet. http://www.saineshabitudesdevie.gouv.qc.ca/visionsainealimentation/vision.php#les-continuums-de-valeur-nutritive. Page consultée le 21 septembre 2012.

Auteur
Vanessa Martin

Nouvelle venue chez Nautilus Plus, Vanessa Martin est détentrice d’un baccalauréat en nutrition de l’Université de Montréal et membre de l’Ordre professionnel des diététistes du Québec. Elle travaille également en milieu hospitalier et adore bloguer dans ses temps libres. Passionnée et polyvalente, Vanessa envisage de se perfectionner dans le domaine de la psychologie afin de mieux guider et motiver ses clients dans leurs changements d’habitudes. Elle fait aussi partie d’un club de course à pied et aime participer aux compétitions organisées dans sa région. Vanessa s’entraîne actuellement en vue d’une course de 21 km et aspire à courir un jour son premier marathon!


Bien se nourrir sans se priver is a post from I'm taking charge. I'm taking charge is a blog that aims to help people in their journey to fitness through articles on training, nutrition, motivation, exercise and healthy recipes.
Copyright © I'm taking charge 2013

Je me prends en main -Blogue